123684
Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Les GT du cœur toujours aussi solidaires

C'est vraiment peu dire que depuis dix ans, les membres des Gt du cœur mettent leur cœur au service de la solidarité./ Photo Claude Boyer.

Malgré un nombre de baptêmes en baisse lors du Téléthon 2017 en raison d'une météo très peu favorable, les GT du cœur ont remis, jeudi, un chèque de 20 000 € à l'Association française contre les myopathies.

 

Et de dix qui font 210 000 €. Depuis qu'ils ont choisi de mettre leur cœur au service de la solidarité, voilà dix ans déjà, les GT du cœur, l'association chère au président Jean-Louis Martinet, ont recueilli et reversé 210 000 € de dons. «157 000 € ont été reversés à l'AFM, l'Association française contre les myopathies. Le reste a servi à aider des enfants pour l'achat de fauteuils, de matériels divers, de mise en accessibilité de domicile… Des cas qui en ont vraiment besoin. Malheureusement, on choisit les cas les plus désespérés. En moyenne, l'association aide deux à trois enfants par an», explique Jean-Louis Martinet.

C'est jeudi soir, en grande pompe, que les GT du cœur avaient donné rendez-vous, au Black Bottom, au représentant de l'AFM Lucien Vanroelen, pour lui remettre les dons récoltés lors du dernier Téléthon. Un chèque de 20 000 €. «Quoi qu'il arrive, on s'est fixé cette barre minimale de 20 000 €, poursuit Jean-Louis Martinet. Si on récolte plus, tant mieux pour l'AFM. Si c'est moins, les GT du cœur rajoutent la différence pour atteindre les 20 000 €. Pour cette édition, en décembre dernier, le temps n'a pas été de la partie. On a fait beaucoup moins de baptêmes. Donc, on a rajouté la différence.»

«Il n'y a qu'à regarder dans les yeux des enfants…»

Et quand on demande à Jean-Louis Martinet pourquoi l'association compense pour atteindre les 20 000 €, il précise : «Les enfants ont, certes, besoin de matériels, mais ils ont surtout besoin de guérir. On se doit donc d'aider l'AFM, qui œuvre pour aider ces enfants à guérir».

S'ils ont remis un chèque de 20 000 € au représentant de l'AFM, jeudi soir, les GT du cœur n'en ont pas pour autant oublié la petite Tarnaise qu'ils ont choisi d'aider. «Notre dernière action de l'année. On a remis un chèque à la société chargée de livrer le fauteuil roulant de cette enfant pour finir de le payer. On ne donne jamais d'argent directement aux familles, car ce qu'on veut avant tout c'est aider le gamin. Tout débute par un dossier qui nous est transmis par un de nos 170 adhérents, ou un cas qui nous est signalé… Et ça part de là. Mais comme je le disais, malheureusement, on est obligé de choisir les cas les plus désespérés».

Quoi qu'il en soit, cette association de bénévoles, passionnés de belles mécaniques, tire sa force de son cœur. «Chez nous, il y a des smicards comme des riches. Chacun donne en fonction de ses moyens. Et ce qu'on en retire n'a pas de prix. Ça ne se monnaie pas. Il n'y a qu'à regarder dans les yeux des enfants…».


Repères

Le chiffre : 10

« Les enfants ont certes besoin de matériels mais ils ont surtout besoin de guérir. On se doit donc de donner à l'Association française contre les myopathies (AFM). »

Jean-Louis Martinet, président des GT du cœur

ans > de solidarité. Depuis dix ans, l'association des GT du cœur a récolté 210 000 €. 157 000 ont été reversés à l'AFM, le reste a servi à aider des cas particuliers.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel